Concours de cavage au naturel dit « à l’italienne »

Ce concours se passe non dans un carré mais dans un espace boisé naturel délimité et donc plus proche de la réalité pour le chien.

. 1) Standard et règlement des épreuves de travail Approuvé en séance du Comité de La Société Centrale Canine le 23 mai 2012 à PARIS

 L'évaluation se fait en fonction des critères suivants :

VOLONTE : le Lagotto doit être volontaire, constant, déterminé, pour affronter les obstacles éventuels, avec sa propre initiative et sans incitation permanente du conducteur.

ALLURE : la meilleure allure est un trot gai et désinvolte qui dénote la joie du chien au travail. Des périodes de galops sont admises en début de passage et en retournant sur la partie du terrain déjà visité. Le pas est admis dans les phases de confirmation et/ou de contrôle d'émanation.

RECHERCHE : la recherche doit s'adapter à l'environnement, elle devra être d'un rayon suffisamment grand afin de permettre la couverture d'une bonne partie du terrain et devra être aussi extrêmement attentive et efficace afin de bien analyser toute la zone concernée. L'allure se réduira progressivement dans les phases de confirmation ou dans les zones indiquées par le conducteur. Le chien devra accomplir son travail devant son conducteur et ne devra pas se faire distraire par d'éventuelles odeurs de gibier ou de fausses pistes.

QUALITES OLFACTIVES : la capacité à marquer les truffes que les autres concurrents ont ignoré ainsi que celle à remonter au vent sur une truffe mûre seront nettement favorisées.

CONTACT : dans le cadre d'une action autonome et déterminée le chien devra montrer une bonne complicité avec son conducteur sans manifester de peur. Il devra développer sa recherche dans la direction qu'on lui aura indiquée et revenir rapidement au rappel sauf s'il marque.

MARQUAGE : les juges n'apprécieront pas seulement le nombre de marquages mais surtout la qualité. De tels paramètres serviront pour vérifier l'efficacité du travail. On fera également travailler chaque concurrent sur un terrain déjà exploré par les autres candidats, afin de confronter les performances. Le marquage doit être affirmé et s'il est interrompu par le conducteur, il doit reprendre à sa demande. On jugera positivement l'arrêt sur ordre ou l'éventuelle reprise de marquage.

 

. 2) Défauts et erreurs entraînant pénalisation ou élimination :

Style et méthode de travail non-conformes à la race.

 Manque d'initiative et discontinuité dans l'action.

 Recherche désordonnée et infructueuse.

 Abandon du marquage en présence d'une truffe.

 Manquement important d'obéissance ou sortie de main.

 Manque d'endurance

 Plus de deux marquages sans truffe.

 Chien trop perturbé par des odeurs de gibier avec poursuite manifeste.

 Dans le travail en couple : chien perturbant le travail de son compagnon de couple et dont le travail est en référence constante au travail du premier.

 Peur des coups de feu et des bruits; timidité et agressivité.

 Il appartient au juge d'évaluer objectivement la gravité d'une erreur commise par le chien, en considérant les diverses circonstances qui l'ont provoquée.